Les grenades du Vietcong et de l'ANV

F1

Poids : 600 g

Rayon d'action : 20 m

Délai d'explosion : 3-4 s

Distance de jet : 35 m

 

Grenade à main défensive à fragmentation de fabrication russe contenant du TNT, et utilisant le déclencheur 3 à 4s modèle UZRGM. Modifiée après la deuxième guerre mondiale elle disposait d'une coque en acier striée pour une meilleure fragmentation lors de la détonation (jusqu'à 200 m) et pour avoir une bonne prise en main, elle ressemblait donc à la célébre MK2 américaine.

La F1 russe fut utilisée par le Vietcong avant d'être remplaçée progressivement par des grenades plus récentes.

RGD5

Poids : 310 g

Rayon d'action : 20 m

Délai d'explosion : 3-4 s

Distance de jet : 45 m

La grenade défensive au TNT RDG5 fabriquée dans les années 50, succéda à la grenade F1 notamment grâce au fait qu'elle présentait les mêmes caractéristiques de rayon d'action que la F1 mais avait l'avantage de ne peser que la moitié de son poids. Elle pouvait donc être lançée 10 m plus loin. Elle disposait toujours de l'allumeur UZRGM et à l'instar de la M26 américaine son serpentin interne en se brisant lors de l'explosion projettait jusqu'à 350 fragments dans l'air la rendant très destructive.

RG-42

Poids : 420 g

Rayon d'action : 10 m

Délai d'explosion : 3-4 s

Distance de jet : 35-40 m

La grenade à fragmentation russe RG-42 fut introduite durant la seconde guerre mondiale et fut utilisée par les alliés communistes après la guerre dont le Vietcong. Contenant 200g de TNT cette grenade pouvait être lancée à une distance de 35 à 40m et avait un rayon d'action de 10m environ. D'un poids total avec le déclencheur de 3 à 4s modèle UZRGM elle approchait les 500g.

RKG3

Poids : 107 g

Rayon d'action : 15 à 20 m

Délai d'explosion : à l'impact

Grenade anti-char de fabrication russe, elle fut utilisée vers la fin de la guerre du vietnam en complément du lance roquette RPG-7. Possédant un parachute sur la poignée que le lanceur tirait en envoyant la grenade elle pouvait alors être stabilisée en vol pour atteindre les blindés par le dessus là ou ils étaient le plus faible. La grenade explosait lors de l'impact.